Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Enfance Jeunesse

Parcourir > Accueil du site / Enfance Jeunesse / Restauration scolaire

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Animations sur la qualité alimentaire

Animations sur la qualité alimentaire

Lucie Pinguet, recrutée sur un emploi d’avenir, sera chargée de l’animation sur la qualité alimentaire à la Restauration municipale.

La jeune animatrice s’est lancée avec enthousiasme dans la construction de son projet d’animation sur la qualité alimentaire dans les écoles maternelles et élémentaires de Ramonville, sous le regard bienveillant de Marianne Oudelet, sa tutrice, responsable du secteur de la Restauration municipale. Après une 1ère année de formation en BEP « Service à la personne » et un passage dans la ferronnerie d’Art, Lucie Pinguet revient vers les métiers du social avec un double mi-temps à la Restauration municipale et à l’animation-divertissement au foyer-résidence Francis-Barousse auprès des personnes âgées autonomes.

« Nous lui avons laissé un temps d’observation et de découverte des services de la Restauration municipale et des accueils de loisirs attachés aux écoles (Alaé), avec lesquels elle sera amenée à travailler, explique sa tutrice, mon rôle à présent est de lui donner les outils pour construire ses deux premiers projets avec les écoles élémentaire et maternelle Jean-Jaurès, en mars-avril, l’un sur le gaspillage alimentaire, l’autre avec un atelier “Les petits marmitons” sur la découverte des fruits et légumes ».

Lucie s’est donc lancée dans l’élaboration de fiches action dont l’objectif est de définir le contenu des séquences d’animation, d’évaluer les besoins logistiques ou en supports pédagogiques, de lister les partenaires potentiels, etc. « Pour sensibiliser les enfants, insiste-t-elle, il est important de partir de leurs représentations et de les amener à réfléchir. Sur le gaspillage alimentaire, par exemple, nous allons d’abord peser les déchets à la fin du repas pour les amener à s’interroger sur le coût de ce gaspillage et sur le pourquoi ». La vue des aliments les a-t-elle rebutés ? Qu’à cela ne tienne : Lucie leur expliquera qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’une poire bien mûre ne fait certes pas toujours bonne figure mais est certainement plus goûteuse que son homologue à la beauté et aux qualités nutritionnelles toutes plastiques. « Il est important de ne pas verser dans un discours de culpabilisation, renchérit Marianne Oudelet, il vaut mieux faire appel à leur réflexion et au goût  ».

À terme, Lucie a vocation à intervenir dans l’ensemble des écoles de Ramonville sur les temps périscolaires en collaboration avec les Alaé mais aussi pendant le temps de classe à la demande des enseignants. Elle sera également chargée d’élaborer les menus avec les enfants dans les groupes scolaires Sajus et Saint-Exupéry.

Publié le 30 mars 2014, mis a jour le 3 juin 2014

Haut de page Retour haut de page
Partager :