Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Ramonville pratique

Parcourir > Accueil du site / Ramonville pratique / Coopération décentralisée

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Coopération décentralisée avec la Tunisie

Un accès à l’eau pour Mellouleche

Coopération décentralisée avec la Tunisie

Le maire de Ramonville, Christophe Lubac, a signé le 2 février 2016, une convention de coopération décentralisée avec la commune de Mellouleche en Tunisie «  pour un accès pour tous à l’eau potable et à l’assainissement  ». Un projet mené en partenariat avec l’agence de l’eau Adour-Garonne et l’association Hamap et suivi par l’ambassade de France.

De retour de Tunisie où il a accompagné le maire pour la signature de la nouvelle convention, Sébastien Rostan, en charge de la coopération décentralisée, nous expose la démarche de la municipalité.

«  Quatre ans après la révolution de Jasmin, la ville de Ramonville a souhaité prendre sa part dans la solidarité internationale avec le processus de transition démocratique portée par la société civile tunisienne (récompensée par le Prix Nobel de la Paix 2015). La convention inclut une étude de faisabilité [en cours de réalisation] afin d’identifier les zones prioritaires, leurs problématiques et les acteurs locaux susceptibles d’être associés à la démarche. Le coût total du projet est estimé à plus de 300 000 € sur 2 ans. Avec 15 000 € prévus au budget 2015, Ramonville participera de façon égale avec Melloulech (1 €/an/hab.), le reste étant assuré par l’agence de l’eau Adour-Garonne. Nous nous appuyons sur les autorités locales dans le respect des orientations de la stratégie nationale pour l’eau potable et l’assainissement de Tunisie et savons, à l’euro près, où va l’argent. Nous espérons que d’autres acteurs prendront le relais sur le volet assainissement. Parallèlement à ce projet, nous souhaitons développer une action de jumelage orientée sur des échanges de jeunes des deux collectivités. Nous faisons appel à la participation des familles Ramonvilloises et des enseignants*.   »

* Contacter le cabinet du maire au 05 61 75 21 00


Objectifs du projet

- Dans le cadre d’un schéma d’orientation pour le développement des infrastructures d’eau et d’assainissement
Diagnostic technique des équipements existants (puits, forages, réseaux de distribution) et des analyses de la qualité de l’eau avec l’objectif  :

  • dans le bourg de Mellouleche, de raccorder l’ensemble des logements non reliés au réseau public d’alimentation en eau potable.
  • dans la partie rurale, de raccorder les fermes susceptibles d’être reliées au réseau public d’alimentation en eau potable.

- Mise à l’étude d’un système d’assainissement collectif dans le bourg
En l’absence de système d’assainissement collectif, le traitement des effluents de vidange des fosses de Mellouleche (unités d’élevages et huileries comprises) a été mis à l’étude pour dégager la solution la plus appropriée.

- Réalisation de blocs sanitaires dans les équipements scolaires en zone rurale

  • construction de lavabos et de 5 toilettes (filles, garçons, enseignants hommes et femmes, personnes en situation de handicap)  ;
  • un dispositif d’entretien courant des blocs sanitaires  ;
  • une campagne de formation à l’hygiène avec supports pédagogiques.

Eau potable et blocs sanitaires à Mellouleche
Située dans le gouvernorat de Mahdia dans le Sahel tunisien, Mellouleche est composée d’un bourg urbain de 6 500 habitants et d’une zone rurale composée d’une dizaine de hameaux et de fermes isolées. Population totale concernée  : 23 000 habitants.

  • Eau potable  : Mellouleche dispose d’un réseau public d’eau en bon état mais qui n’alimente que partiellement les habitations  ; les logements actuellement non raccordés utilisant l’eau de pluie des citernes, sont victimes de pénurie en saison sèche.
  • Sur les 9 écoles de Mellouleche, une seule est équipée correctement.
BOUCLEn(BOUCLE_portfolio)>

Publié le 8 mars 2016, mis a jour le 13 septembre 2016

Haut de page Retour haut de page
Partager :