Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Aménagements et projets d’urbanisme / L’Éco-Quartier du Midi

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Des bureaux au sein de l’écoquartier du Midi

Des bureaux au sein de l'écoquartier du Midi

La réalisation d’un ensemble de bureaux va débuter en janvier 2017 au sein de l’écoquartier du Midi et permettra ainsi de compléter son aménagement.

Suite à la réalisation des immeubles d’habitation au cœur de la zone du métro, l’aménagement de l’écoquartier du Midi se poursuit par la construction de trois ensembles de bureaux d’une superficie de 7 000 m², confiée au Groupe Carle.

Positionné à l’entrée du quartier, le long de l’avenue P.-G. Latécoère, cet espace dédié aux activités tertiaires permettra d’atteindre l’ambition recherchée par la municipalité  : regrouper l’ensemble des fonctions urbaines (habitat, commerces, équipements publics, bureaux et hébergement hôtelier, etc.) pour faire de ce quartier un véritable lieu de vie.

JPEG - 366.6 ko
Écoquartier du Midi : cliquez sur le plan schématique du chantier des futurs bureaux

En amont du démarrage des travaux prévu en juin 2017, les premières interventions débuteront courant janvier par la fermeture du site correspondant à l’emprise du projet et englobant une partie de la voie Françoise-Giroud (lire schéma ci-contre) afin de réaliser les études préliminaires.

L’accès à ce périmètre sera ainsi interdit pendant toute la durée du chantier, soit environ deux années. Cependant, la continuité des cheminements piétons permettant l’accès au centre ville de Ramonville par le passage Bernard-Bruzy vers la Cité Rose, sera assurée par le cheminement contournant le site. Une signalétique sera installée le long des palissades du chantier. des services de proximité.

La possibilité de stationner sur l’emprise du projet sera également supprimée. Il s’agit pour l’essentiel de stationnements irréguliers en lien avec l’utilisation du métro et la saturation de son parc-relais. Cette perte de stationnement devrait néanmoins être absorbée par les actions que Tisséo a prévu de mener en vue d’améliorer la gestion de son parc-relais

La commune de Ramonville reste mobilisée avec ses partenaires pour accompagner les évolutions du territoire dans l’intérêt des Ramonvillois et des utilisateurs

Publié le 10 janvier 2017, mis a jour le 27 juin 2017

Haut de page Retour haut de page
Partager :