Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Ecogestes

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Quelle protection solaire ?

Il n’y a pas de petits gestes quand on est 12 000 à les faire…

Quelle protection solaire ?

Un été à la plage : quelle protection solaire ?

Choisissez un lait qui se dissout plutôt qu’une huile qui diminue la photosynthèse en formant un écran à la surface de l’eau.

Deux types de fi ltres solaires peuvent cohabiter dans un même tube : les chimiques synthétiques et les écrans minéraux.
Les molécules synthétiques comportent des substances allergènes avec des conséquences sur l’environnement : pollution de l’eau, féminisation des poissons, blanchiment des coraux, etc.
Les écrans minéraux réfléchissent les UV et sont biodégradables. Mais ces crèmes laissant des traces blanches, certains fabricants ont réduit le dioxyde de titane (TiO2) qui les compose à l’échelle de nanoparticules. Or, ce dernier étant classé comme cancérigène possible, les fabricants de substances à l’état nanoparticulaire sont à présent tenus de les mentionner.
Il existe heureusement des solaires fluides avec des écrans minéraux micronisés (et non sous forme nano) qui ne présentent pas de risques : Ecocert et Cosmébio, labels français de la cosmétique bio, en ont exclu l’usage.

- Rappels utiles :

  • le T-shirt anti-UV protège autant et plus longtemps que la crème solaire ;
  • éviter de vous exposer de 12 h à 16 h ;
  • éviter de ressortir le tube de l’été dernier : le fi ltre solaire s’altère avec la chaleur ;
  • choisissez le plus fort indice de protection aux UVA possible.

Publié le 3 juin 2013, mis a jour le 6 août 2015

Haut de page Retour haut de page
Partager :