Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Aménagements et projets d’urbanisme / L’Éco-Quartier du Midi

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

EcoQuartier du métro : mixité et environnement

** Vous consultez actuellement un article archivé **

EcoQuartier du métro : mixité et environnement

Dans le cadre de la révision du plan local d’urbanisme PLU, les Ramonvillois avaient largement fait savoir qu’ils souhaitaient que le métro arrive au coeur d’un véritable quartier regroupant l’ensemble des fonctions urbaines : c’est, avec la recherche d’une mixité sociale et l’exigence environnementale, l’enjeu principal du projet d’écoquartier du métro.

Mixité sociale et fonctionnelle

Permettre l’accès au logement sur un site très attractif (métro, Canal du Midi, ...) aux personnes exclues par le seul jeu du marché immobilier est une priorité municipale : le projet affirme un équilibre entre logements locatifs sociaux (40 %), accession à la propriété et accueil de logements étudiants gérés directement par le Crous.

Le futur écoquartier du métro se trouvant physiquement à l’écart du reste de la commune, l’enjeu consiste à le relier à la ville malgré la présence d’infrastructures routières à forte circulation (avenue Latécoére) : bien desservi, il doit avant tout être un lieu de vie où déposer ses enfants à la crèche, où participer à des activités, où profiter des espaces publics, des espaces verts de promenade et de détente ou encore des commerces et des services de proximité...

Réussir une mixité de qualité entre activité, habitat et équipements publics passe par la création d’un pôle de commerces et de services dédiés aux habitants, aux usagers et riverains du nouveau quartier ; elle passe également par la réalisation d’un pôle tertiaire (hôtel, brasserie, bureaux) complémentaire des grandes zones d’activités situées à proximité (parc technologique du Canal, Cnes, Université, Labège, etc.).

Exigence environnementale

Les modes de circulation doux seront privilégiés dans ce nouveau quartier tandis que la place de la voiture dans l’aménagement des espaces urbains sera limitée physiquement et visuellement. De grands espaces entièrement piétons - accessibles aux personnes à mobilité réduite - permettront aux usagers de circuler librement et en sécurité, complétés par deux pistes cyclables.

Un volet économies et performances énergétiques est prévu (écoconstruction), notamment par l’implantation Est/Ouest des bâtiments, une architecture privilégiant la lumière, le confort visuel, accoustique et thermique (excluant notamment les systèmes de climatisation), l’intégration d’énergies renouvelables au bâti ou encore un chauffage collectif au gaz avec possibilité de passer au bois... Est également prévue une information pédagogique auprès des habitants promouvant la sobriété énergétique, le tri selectif, etc.

Le projet urbain vise enfin la meilleure intégration possible dans l’environnement et la préservation du milieu naturel : mise en valeur de la zone humide, conservation maximale de la partie boisée et amélioration de son entretien, remise en état de l’ancien lit du ruisseau Saint- Agne, etc.

Publié le 21 août 2009, mis a jour le 6 janvier 2010

Haut de page Retour haut de page
Partager :