Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Parcs, aires de jeux et jardins familiaux

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Extension des jardins familiaux

Extension des jardins familiaux

Les Ramonvillois bénéficieront dorénavant de 20 % de surface de jardins familiaux supplémentaires à la ferme de Cinquante.

Au regard de la liste d’attente des demandeurs sans cesse grandissante, l’association Ferme de Cinquante, en étroite collaboration avec la municipalité, a décidé d’agrandir la surface allouée aux jardins de plus de 1 000 m2 en créant 14 nouvelles parcelles.

Connue pour ses manifestations (feu de la Saint-Jean programmée en juin, Fête de la nature à l’automne), son centre de loisirs et sa ferme pédagogique, l’association est aussi porteuse de la gestion et de l’animation des jardins familiaux de Ramonville. En 2009, près de 60 jardiniers étaient à l’œuvre sur une surface voisinant les 6 000 m2 de jardins : 60 familles de diverses générations se regroupant ainsi pour le plaisir simple du travail de la terre ou par nécessité économique, dans le pur esprit des jardins ouvriers de mixité sociale (lire encadré ci-contre) si importante dans notre commune.

La mairie a joint ses efforts à ce projet en grillageant et préparant le terrain (labourage, hersage) et en installant les points d’eau au voisinage des parcelles créées.

Pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux jardiniers qui feront grandir la vie sociale et participa•tive de l’Espace de Cinquante, une réunion plénière a eu lieu pour les accueillir dans leur diversité et les préparer à construire, avec l’association Ferme de Cinquante, ce nouvel espace de solidarité et de re-découverte de la nature dans la cité.

D’ici quelques mois, les jardins familiaux des coteaux verront le jour. L’association sera présente aux côtés de la municipalité pour en assurer la gestion et l’animation en alliant développement durable, nature et lien social.

UN PEU D’HISTOIRE

Les jardins familiaux sont nés en Allemagne au XIXe siècle. Leur déclinaison en France a débuté à Saint-Étienne sous l’impulsion de l’abbé Volpette et à Sedan grâce à Mme Hervieu. À la fin du XXe siècle, l’idée a été reprise et généralisée par l’abbé Jules Lemire à Hazebrouck en Flandre Française sous le nom de jardins ouvriers. À l’origine, ces jardins étaient destinés à améliorer les conditions de vie des familles de conditions modestes. En accédant à une parcelle de terrain mise à disposition par les municipalités, les ouvriers pouvaient faire pousser des fruits et des légumes et ainsi mieux faire face à leurs besoins alimentaires au quotidien. En 1952, les jardins ouvriers prennent officiellement le nom de jardins familiaux.

Publié le 26 mars 2010

Haut de page Retour haut de page
Partager :