Ramonville

Parcourir > Accueil du site / Ramonville / Patrimoine

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

La ferme de Cinquante

La ferme de Cinquante

Cet espace de 25 hectares, situé près du Canal du Midi, après le Pont de Mange-Pommes, a été acheté par la commune il y a quelques années. Il comprend notamment :
- une zone verte avec un parcours sportif aménagé,
- des bâtiments dont une partie a été restaurée pour servir de lieu de réunion, pour les besoins de la vie associative locale, ainsi que pour les écoles,
- une partie louée pour des jardins familiaux,
- des aires de jeux et de pique-nique,
- piste de bi-cross et skate park.

Histoire d’un nom…bre : "cinquante… paires de bonnes polailles, gélines ou chapons"

JPEG - 36.1 ko
{D’après la carte de Cassini (vers 1770/1780)}

- Grâce à Gilbert Floutard, professeur émérite à l’IUFM de Toulouse et président de l’association des amis des archives de la Haute-Garonne (AAA, 11 Bd Griffoul-Dorval à Toulouse), le mystère du nombre de la ferme de Cinquante, lieu de nature et de loisirs cher au cœur de nombreux Ramonvillois vient probablement d’être élucidé.

Après avoir compulsé tous les documents relatifs à cette ferme, où elle apparaît sous le nom de « borde del Roziès del Palays », Gilbert Floutard a établi que le propriétaire de la ferme était le collège Sainte-Catherine de Toulouse, lui-même géré par une congrégation de religieuse. Celle-ci affermait la métairie, qui comptait alors 50 arpents de pré et 62 arpents de terre labourable (l’arpent de Toulouse représentant approximativement 57 de nos ares). Les religieuses étaient tenues de verser régulièrement certaines redevances, parmi lesquelles, stipulées dans un contrat de 1597, « cinquante paires de bonnes polailles, gélines ou chapons à chaque fête de Toussaint et de Noël ». Paradoxalement, c’est peu après que cette redevance ait été remplacée par une somme de 55 livres que les fameux cartographes Cassini fixaient définitivement le nom du site sur leur célèbre carte.

Souvenir de l’époque féodale, mais aussi de la prospérité agraire de notre commune, cette découverte ne manquera pas d’intéresser les très nombreux utilisateurs d’un site acquis par la commune en 1979.

L’Association de la Ferme de Cinquante et la municipalité, qui ont engagé de gros efforts pour son animation, ont l’ambition d’en faire un pôle d’attraction et de convivialité pour tous les citoyens du Sud-est Toulousain… et maintenant, un élevage de 50 paires de gallinacés s’impose.

Texte écrit pour le VAR en mai 1997 par Rémy Pech, Maire-adjoint et historien

Publié le 4 juillet 2003, mis a jour le 5 mai 2009

Haut de page Retour haut de page
Partager :
Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - Tél : 05-61-75-21-21 Mentions légales