Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Enfance Jeunesse

Parcourir > Accueil du site / Enfance Jeunesse / Restauration scolaire

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

La restauration labellisée «  Écocert  »

La restauration labellisée « Écocert »

Ramonville a obtenu en juin 2015, le niveau 1* du label Écocert «  En cuisine  », dédié à la restauration collective bio, qui impose des critères non seulement au contenu de l’assiette mais aussi à l’établissement lui-même.

En obtenant le label niveau 1 du label Écocert «  En cuisine  », la restauration municipale s’engage sur le chemin :

  • de modes de consommation plus sains et à faible impact environnemental  ;
  • d’une relocalisation des systèmes alimentaires  ;
  • de l’éducation à la qualité et à la santé  ;
  • de la sécurisation des débouchés d’une agriculture bio et locale.

Bien qu’ayant souvent dépassé les seuils minimums exigés par le niveau 1 (les 10 % de produits bio exigés atteints dès 2012, 15 % en 2014), la restauration municipale se donne avant tout comme objectif de consolider le travail engagé depuis plusieurs années pour atteindre progressivement le niveau 2 du label.

Servir 1 200 repas par jour plus bio, plus sains, plus locaux, plus durables implique en amont, un travail d’adaptation du fonctionnement du service restauration qui nécessite un investissement humain et matériel important.

Cette réalité concerne également le travail de sensibilisation et de concertation sur la qualité alimentaire en direction des enfants et de leurs parents. L’objectif de l’année vise à poursuivre l’élargissement des problématiques traitées par la commission Qualité alimentaire. Composée d’élus, de techniciens et de parents d’élèves à sa création en 2011, celle-ci, qui se réunit une fois par trimestre et accueille depuis peu des associations locales (ferme de Cinquante, Dire, Caracole, Sensactifs, etc.), doit accompagner davantage leurs initiatives.

Un effort particulier sera apporté à la systématisation du travail pédagogique engagé autour des menus et de la qualité du cadre de restauration en direction des enfants, avec comme objectif, la réunion de la commission Enfants dans chaque groupe scolaire au moins une fois par an (ces commissions ont par exemple abouti à la réalisation de travaux d’isolation phonique à l’élémentaire St-Exupéry, et à leur programmation prochaine pour le groupe PMF).

Côté réduction des déchets, la présentation des entrées en saladier ou assiette, a permis de supprimer l’utilisation systématique des barquettes en plastique. Un projet ambitieux est en cours pour la valorisation des déchets organiques en partenariat avec le Sicoval et l’association Humus et Associés.

Outre le travail pédagogique contre le gaspillage mené par l’animatrice Qualité alimentaire, la restauration poursuit ses efforts d’ajustement des commandes aux effectifs réels.

Enfin, la municipalité entend accentuer le recours aux circuits courts dans ses futurs appels d’offres, en rédigeant des cahiers des charges accessibles aux producteurs locaux ou régionaux.

Publié le 31 août 2015, mis a jour le 30 septembre 2015

Haut de page Retour haut de page
Partager :