Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Municipalité Citoyenneté

Parcourir > Accueil du site / Municipalité Citoyenneté / Conseil des jeunes / Pour faire quoi ? / Actions 2015

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Le Conseil des Jeunes à propos des attentats du 7 janvier 2015

Le Conseil des Jeunes à propos des attentats du 7 janvier 2015

Suite aux événements récents, les attentats et la mobilisation de la population, nous, le Conseil de Jeunes de Ramonville, avons trouvé nécessaire d’exprimer notre point de vue.

Le texte qui suit a été réalisé lors d’un atelier d’écriture et exprime nos sentiments à ce sujet.

  • «  Aujourd’hui je me sens dégoûté comme si la puanteur de la mort était mon parfum et j’ai envie de vous dire : j’aimerais un sens !
  • Aujourd’hui je ne me sens pas concerné comme si j’étais ce gars qui achète un journal de faits divers pour le jeter juste après et j’ai envie de vous dire : le monde est con.
  • Aujourd’hui je me sens dégoûté comme si la puanteur de la mort était mon parfum et j’ai envie de vous dire : aidez-moi à comprendre !
  • Aujourd’hui je ne me sens pas concerné comme si j’étais ce gars qui achète un journal de faits divers pour le jeter juste après et j’ai envie de vous dire : c’est le moment de grandir !
  • Aujourd’hui je me sens perdu comme si on m’avait laissé au beau milieu de la ville et j’ai envie de vous dire : aidez-moi à retrouver ma route !
  • Aujourd’hui je me sens effrayé comme si un homme me poursuivait et j’ai envie de vous dire que je ne vais pas me cacher.
  • Aujourd’hui je me sens effrayé comme si j’allais être la prochaine victime et j’ai envie de vous dire : je ne contrôle rien mais je vais me battre.
  • Aujourd’hui je me sens libre comme si je pouvais m’évader du monde sérieux et trouver le mien et j’ai envie de vous dire : quel est le votre ?
  • Aujourd’hui je me sens libre parce que je me suis rendu compte que je l’étais et je compte le rester.
  • Aujourd’hui je me sens libre comme si je pouvais tout faire, tout dire, comme si j’avais foi en l’humanité et j’ai envie de continuer à y croire.  »

Le conseil des Jeunes (COJ) de Ramonville
Mercredi 21 janvier 2015

Publié le 2 février 2015, mis a jour le 29 juin 2017

Haut de page Retour haut de page
Partager :