Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Ramonville pratique

Parcourir > Accueil du site / Ramonville pratique / Histoire et Patrimoine

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Le Pigeonnier

Le Pigeonnier

Daté par les Monuments historiques du 16e ou 17e siècle, certains datent le pigeonnier de la Comtesse d’à peu après 1718, la construction de brique que l’on peut voir actuellement n’apparaissant pas sur le plan terrier établi à cette date ; il faut savoir en effet qu’au Moyen-Âge et sous l’Ancien Régime, un plan terrier était le registre foncier d’une seigneurie. On en avait fait à tort, un supposé moulin à pastel.

Le bâtiment est muni d’un colombier, ce qui constitue un privilège seigneurial jusqu’à la Révolution ; il fallait en effet posséder beaucoup de terres pour avoir le droit d’en construire un. Quant aux pigeons, ils accédaient au colombier par les lucarnes et le lanterneau, tandis que les corniches empêchaient les grimpeurs de monter.

Le pigeonnier appartiendra à l’épouse du conte de Pailhès jusqu’à la Révolution : devenue veuve en 1763, elle s’occupera du domaine et laissera son titre de noblesse comme trace de propriété du pigeonnier.

Cette appellation surannée, qui a traversé plus de deux siècles, reste bien ancrée sur la carte toponymique de la commune. Situé dans le lieu-dit Dralet, le lieu, agréable, est également le point de départ de « la balade de la comtesse ».

L’endroit trouve aujourd’hui une autre actualité en accueillant prochainement la maison médicalisée.

Catégorie  : Pigeonnier
lieu-dit : Dralet
époque de construction : 16e siècle ; 17e siècle
Propriété d’une personne privée
dateprotectionMH : 1932/10/04 : inscrit MH
Pigeonnier : inscription par arrêté du 4 octobre 1932
type d’étude : Recensement immeubles MH
N° notice : PA00094434
© Monuments historiques, 1992

Publié le 28 janvier 2009, mis a jour le 24 juin 2009

Haut de page Retour haut de page
Partager :