Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Ramonville pratique

Parcourir > Accueil du site / Ramonville pratique / Découvertes

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

À voir - Le château de Soule

À voir - Le château de Soule

Le temps d’une balade, vous pourrez apercevoir quelques éléments du patrimoine Ramonvillois. Qu’il soit prestigieux (le Canal du midi, l’aqueduc à siphon, le pont Mange-Pommes du XVIIIe siècle), plus discret (sources, lavoirs), public (ferme de Cinquante, château de Soule, pigeonnier du XVIIe siècle, église Saint-Agne de Gleize-Vieille du XIXe siècle), privé (quelques châteaux ou demeures remarquables) ou encore naturel (bois classé zone verte), découvrez le patrimoine de Ramonville.

Acquis en 1999 par la municipalité, le château de Soule, composé d’une maison de maître du XVIIIe siècle et de ses dépendances, est un site remarquable entouré d’un parc de 3 ha, ouvert au public.

La réhabilitation du château a permis de redonner une forte identité à ce patrimoine communal. Il accueille aujourd’hui l’école de musique municipale, la crèche Firmin-Marbeau et un pôle d’animation associatif.
Le parc, ouvert au public, est propice aux balades et à la détente.

Le château Pailhès appartenait à une famille d’aristocrates de Ramonville, les Pailhès de Villemur qui portait, à la veille de la Révolution, le titre de seigneur de Ramonville. Sa représentante la plus illustre fut Jeanne-Anne de Bousquet. Épouse de Robert de Villemur, comte de Pailhès et seigneur de Ramonville, elle hérita des anciens domaines du roi, acheté en 1695 à Louis XIV par son ancêtre Balthazar de Boutaric, conseiller au parlement de Toulouse.
Construit par ce dernier, le château de Soule (ou encore château de la Comtesse, château Pailhès, propriété de Biradom) garde les traces de ce passé, comme le pigeonnier construit après 1718 qui porte encore le nom de Pigeonnier de la Comtesse.

Publié le 27 septembre 2016, mis a jour le 20 octobre 2016

Haut de page Retour haut de page
Partager :