Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Qualité du cadre de vie / Règlementation des antennes relais

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Mesures de contrôle à la tour hertzienne

Mesures de contrôle à la tour hertzienne

La tour hertzienne, important relais hertzien du sud-ouest de la France implanté chemin de Peyre d’Escale (à l’extrémité nord-ouest de la commune), a été l’objet de mesures de champs électromagnétiques le 12 février 2009.

Afin de répondre aux réglementations européennes et nationales, des mesures sont régulièrement effectuées. Elles sont ensuite contrôlées par l’Agence nationale des fréquences (ANFR, http://www.anfr.fr/), une agence de l’État chargée de centraliser le suivi des champs électromagnétiques en France.

Dans cette optique, elle met en ligne sur Internet une cartographie des stations radioélectriques partout en France et centralise toutes les mesures de champs électromagnétiques réalisées selon la norme par des bureaux de contrôle homologués et indépendants. Ces données sont accessibles sur le site : www.cartoradio.fr.

La réglementation en vigueur au niveau national est définie par un décret [1] qui fixe les modalités de mesures des champs électriques et les valeurs limites admissibles. Suivant le type d’ondes émises (type et puissance), ce décret définit des limites de champs électriques maximales acceptables allant de 28 à 87 v/m (volts par mètres).

Conformément à leur engagement, les opérateurs doivent réaliser régulièrement des mesures de champs électromagnétiques à proximité de leurs installations. Ainsi, le 12 février 2009, Télé Diffusion de France (TDF), propriétaire et gestionnaire du relais hertzien de Ramonville, a fait effectuer des relevés des niveaux électromagnétiques au voisinage de sa tour par l’Association des propriétaires d’appareils à vapeur et électriques (Apave), organisme indépendant.

Les riverains du relais hertzien ont été conviés à ces prises de mesures afin d’en choisir les points de mesures. Le 23 avril dernier, à la suite de cette opération, un rapport de l’Apave, a fait l’objet d’une présentation en mairie par l’Apave et TDF à l’attention des riverains.

Il apparaît que l’ensemble des résultats des champs électriques se situe largement en-dessous des valeurs limites imposées par la loi. Ceux-ci sont consultables sur le site www.cartoradio.fr.

 [1]


[1] 1
[1] . décret n°2002-775 du 03 mai 2002 (transcription d’une recommandation européenne du 12 juillet 1999).

  • - PDF - 6.5 Mo

Publié le 30 septembre 2009

Haut de page Retour haut de page
Partager :