Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Social Santé Solidarité

Parcourir > Accueil du site / Social Santé Solidarité / Actions de proximité / Médiation et « vivre ensemble »

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Ouverture d’un accueil de jour

Ouverture d'un accueil de jour

Un accueil « solidarité santé » ouvrira ses portes deux demi-journées par semaine en janvier 2011 place Jean-Jaurès. Cet espace convivial proposera écoute et accès aux soins aux personnes en situation de grande précarité, de fragilité sociale et de santé.

Courant 2008, la municipalité est interpellée par des commerçants et habitants de la place Marnac, qui expriment des inquiétudes dues à la présence de personnes faisant la manche aux abords des espaces commerciaux.

Pour tenter de comprendre ce nouveau phénomène, une démarche diagnostic est engagée en partenariat avec l’association Clémence Isaure - Intermède. Fondée sur la volonté d’entendre et de prendre en compte la parole des habitants et personnes repérées en situation de vulnérabilité, l’enquête permet de conduire une quarantaine d’entretiens directs et d’analyser près de 80 questionnaires. Les facteurs de mécontentement révélés se trouvent être plus liés à l’image de la place et de l’espace commercial, à un sentiment de dégradation, à un manque de lisibilité des compétences et responsabilités, aux inquiétudes liées aux dynamiques commerciales plutôt qu’à la cohabitation de publics différents. Au final, il apparaît que la présence des personnes en situation d’errance cristallise des sentiments induits par une situation plus globale.

Face à ces situations, il s’agit pour la commune de Ramonville d’affirmer comme un enjeu démo­cratique que l’appartenance de l’individu à la collectivité est à la source du droit et que, par conséquent, les politiques publiques se doivent de répondre à un devoir de solidarité citoyenne qui ne serait pas lié à un sentiment de risque mais, plutôt, à un sentiment d’appartenance à une même communauté.

Le projet doit donc être conduit dans le respect de l’égale dignité des individus, veillant à apporter des réponses aux besoins de chacun et en visant un accès équitable aux droits. Il s’agit de créer un accueil « solidarité santé »  : en permettant un mieux vivre à des personnes souffrant de leur isolement social et affectif, en mettant en œuvre une action de réduction des risques, en adaptant et en développant des méthodes d’accompagnement adaptées vers leur inclusion sociale.

Ce lieu, qui ouvrira ses portes courant janvier, deux demi-journées par semaine, dans un local place Jean-Jaurès, est un espace convivial où les personnes peuvent venir échanger, se laver, se reposer, rompre leur isolement. Les professionnels (éducateurs et infirmières, agents municipaux et personnels de l’association Clémence Isaure) proposeront une écoute, un accès aux soins, un service de distribution et de récupération du matériel de consommation de substances psychoactives, une orientation et un accompagnement social.

Une première évaluation de l’action, dans le courant de l’été 2011, permettra de réorienter ou recadrer le projet.

Publié le 29 novembre 2010, mis a jour le 28 mai 2015

Haut de page Retour haut de page
Partager :