Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Plan local d’urbanisme (PLU)

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Projet d’extension de la gare de péage de Toulouse Sud (Palays)

** Vous consultez actuellement un article archivé **

Projet d'extension de la gare de péage de Toulouse Sud (Palays)

La société des Autoroutes du Sud de la France (ASF) a lancé il y a plus d’un an, un projet d’extension de la gare de péage de Toulouse Sud (Palays). La mairie de Ramonville confirme son opposition au projet avançant des arguments économiques et environnementaux.

Le projet d’extension de la gare de péage du Palays prévu par les ASF nécessite de réaliser des acquisitions foncières (par voie d’expropriation) et notamment sur la zone de la ferme de Cinquante. La mairie de Ramonville a émis plusieurs remarques sur le dossier mis à l’enquête (délibération du 9 février 2012) estimant que ce péage, et a fortiori son extension :

  • se situent dans une zone urbaine en pleine expansion, aux portes de Toulouse et sont contradictoires avec les aménagements effectués en compatibilité avec le Plan de déplacements urbains (PDU) ;
  • favorisent l’iniquité sociale quand de nombreux actifs sont contraints de l’utiliser pour se rendre sur leur lieu de travail (zones d’activités de Ramonville, Labège, Toulouse) ;
  • représentent une rupture importante entre le canal du Midi et la vallée de l’Hers et sont en contradiction avec le classement au patrimoine mondial de l’Unesco du canal du Midi ;
  • constituent une atteinte à l’espace vert de la zone naturelle de loisirs de la ferme de Cinquante qui représente un poumon vert important dans l’agglomération toulousaine (avec un risque de destruction irrémédiable d’une espèce protégée, la jacinthe de Rome).

Bien que la déclaration d’utilité publique ait été accordée par la préfecture pour le projet d’extension des ASF, de nombreux élus du secteur et la coordination circulation Sud-Est (CCSE) ont confi rmé leur opposition lors de la réunion publique du 18 décembre dernier et proposé un recul du péage à hauteur de Montgiscard. La CCSE a également lancé une pétition citoyenne contre le projet.

Publié le 24 janvier 2013, mis a jour le 31 mars 2015

Haut de page Retour haut de page
Partager :