Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Aménagements et projets d’urbanisme / Eco-quartier Floralies-Maragon

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Reconstruction des Floralies

Reconstruction des Floralies

Depuis 2007 un travail de concertation avec les propriétaires des Floralies est mené dans le cadre de l’opération de reconstruction-démolition de la copropriété.

La reconstruction des Floralies, copropriété construite dans les années 70 comprenant actuellement 274 logements, souffre de problèmes de sécurité et de malfaçons initiales. Un Plan de sauvegarde, dont la mise en oeuvre a été confi ée au Sicoval, prévoit une série de travaux conservatoires et de sécurité pour permettre aux habitants de demeurer sur place dans des conditions acceptables en attendant la reconstruction de la copropriété.

Cette reconstruction s’inscrit dans un vaste programme de rénovation urbaine autour des Floralies. Le conseil municipal de Ramonville a en effet décidé de créer un éco-quartier, basé sur des critères de développement durable, dans le secteur dit Maragon (limitrophe des Floralies) pour répondre aux besoins de relogement des habitants des Floralies comme aux prévisions de croissance démographique. À terme, en 2025, près de 900 logements et des équipements publics seront implantés dans ce nouvel espace.

DES ARCHITECTES AU SERVICE DES HABITANTS

Si le projet global s’inscrit dans la durée, les premières réalisations, et notamment la reconstruction des Floralies, sont prévues à plus courte échéance (2012-2014) : 367 logements sont programmés permettant pour reloger les habitants.

Dans ce cadre, 70 copropriétaires se sont engagés dans une démarche originale avec les Chalets, l’Aéra (lire ci-contre) et les équipes d’architectes (Studio K, Séquences, GGR) : l’élaboration participative des programmes de leur futur logement.

Cette action de co-construction a pour objectif de prendre en compte les souhaits et les attentes de chaque propriétaire en s’appuyant sur une méthodologie approuvée par l’Aéra dans la conduite des processus de programmation participative. Outre le processus de diversifi cation de l’habitat individuel, il s’agit de répondre de la façon la plus effi cace aux différentes attentes des accédants en termes de prestations communes, d’équipements, de dessertes, d’environnement, de voisinage…

Les participants à ce projet montrent d’ailleurs leur attachement à ce qu’ils appellent « l’âme des Floralies  » et souhaitent retrouver dans le nouvel espace, la convivialité, l’ambiance ouverte et libre de la résidence, la mixité sociale.

Trois groupes de travail, constitués en 2007 et confi rmés en 2010, se réunissent régulièrement sous la conduite des Chalets et de l’Aéra (dernière réunion en date du 12 janvier 2011– photo ci-dessus).

Les architectes, à l’écoute des habitants, construisent peu à peu le projet, en tenant compte à la fois des exigences environnementales, urbaines et foncières et des contraintes normatives, techniques et économiques.


INTERVIEW DE M. GUET DE L’AÉRA

“L’association Aéra a pour but de promouvoir la réfl exion, la recherche, les échanges et le débat public autour des questions touchant à l’architecture et à la ville. Elle contribue à développer une culture architecturale et urbaine qui puisse rassembler ceux qui font la ville et ceux qui la vivent dans la même exigence de qualité.

Experte dans la conduite des processus de programmation participative, l’Aéra met ce savoir-faire au service des habitants des Floralies en proposant une méthodologie déjà développée au cours des programmes expérimentaux de coopératives d’habitations.

Nous avons mis en oeuvre un processus qui permet à chacun d’exprimer ses choix propres, pour lui-même (dans son appartement), et dans son rapport aux autres (sa situation dans l’ensemble) afi n de trouver la place qui lui convient le mieux dans le programme d’ensemble : co-construit avec l’ensemble des choix individuels et collectifs, celui-ci respecte les voeux de chacun des futurs habitants.

Il est ensuite remis aux architectes choisis par les habitants, lesquels sont accompagnés par l’Aéra de sorte à pouvoir répondre le plus fi dèlement possible à la diversité des demandes exprimées.”

Publié le 31 janvier 2011, mis a jour le 20 juillet 2011

Haut de page Retour haut de page
Partager :