Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Travaux et entretien du patrimoine

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Cure de jouvence pour la ferme de Cinquante

** Vous consultez actuellement un article archivé **

Cure de jouvence pour la ferme de Cinquante

La réhabilitation de la ferme de Cinquante conjugue la préservation du caractère authentique du bâtiment et la nécessaire mise aux normes des installations.

Souvenir de l’époque féodale, mais aussi de la prospérité agraire de notre commune, ce corps de ferme acquis par la municipalité en 1979 devait à l’entrée du 21e siècle se soumettre à une cure de jouvence.

En effet, ce bâtiment, d’une surface d’environ 900 m², abrite depuis de nombreuses années une salle polyvalente, les locaux de l’association Ferme de Cinquante ainsi que les locaux des serres municipales.

Cet établissement recevant du public (ERP), confronté aux constantes évolutions réglementaires, est en cours de réhabilitation depuis novembre 2013 pour un coût de 315 000 € TTC.

Dans la salle des cérémonies, l’escalier monumental permettant d’accéder à l’étage a été démoli et les salles de l’étage supprimées ou transformées en locaux techniques car inaccessibles au public. Les sanitaires ont été repensés et un dégagement a été créé pour accéder à la salle dite ‘’cathédrale’’. Pour cette dernière, dont la fonction est plus ludique, les menuiseries ont été remplacées et le petit local de rangement supprimé. L’espace traiteur a fait également l’objet d’un lifting avec le changement du sol et le traitement coupe-feu du plafond. Que les nostalgiques se rassurent, l’âtre de la cheminée est toujours bien présent.

Un travail particulier a été mené pour parfaire les performances thermiques du bâtiment tout en conservant visibles les murs intérieurs maçonnés à la toulousaine, alliance de briques foraines et de galets de la Garonne. Les plafonds ont été traités avec 20 cm d’isolant et habillés de plaques de plâtre conçues pour donner le meilleur confort acoustique aux utilisateurs. La disparition des poutres due à leur traitement coupe-feu et thermique est compensée par une meilleure mise en valeur des deux imposantes “fermes latines*” composant la charpente.

Les appareillages d’éclairages retenus embelliront tous ces éléments de construction. Les locaux de l’association Ferme de Cinquante et du service des serres ont été redistribués pour optimiser l’utilisation des espaces intérieurs. Là aussi, les sanitaires ont été mis aux normes accessibilité et des vestiaires hommes/femmes séparés ont été créés.

L’ensemble des menuiseries a été changé et l’isolation thermique renforcée. Ces réaménagements viendront améliorer l’accueil du public et les conditions de travail des occupants. Mises aux normes électriques, anti-incendie, accessibilité, renforcement de l’isolation thermique, tous ces travaux permettront à la ferme de Cinquante de vivre avec son temps et de traverser un siècle de plus en bonne santé.

Publié le 27 janvier 2014, mis a jour le 3 novembre 2016

Haut de page Retour haut de page
Partager :