Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Sports Culture Association

Parcourir > Accueil du site / Sports Culture Association / Le Centre Culturel / Archives / Saison 2004-2005

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

TCHERNOBYL ou la réalité noire

** Vous consultez actuellement un article archivé **

théâtre par la compagnie La Part Manquante

Vendredi 31 mars 2005 à 20h30

d’après La Supplication de Svetlana Alexievitch

Dix ans après la catastrophe de Tchernobyl, l’écrivain et journaliste Svetlana Alexievitch a recueilli la parole de « la tribu des oubliés » de l’Histoire.

« Comment transmettre l’expérience humaine de l’apocalypse nucléaire ?

Peut-être en faisant entendre, dans sa nudité absolue, la parole quasi documentaire des témoins, sans tomber pour autant dans le réalisme et la complaisance catastrophique.

C’est du moins ainsi que j’aimerais traiter le texte de la Supplication : comme un chœur tragique de paroles échappées du désastre, un oratorio en forme de mémorial collectif, dédié à toutes les victimes de Tchernobyl » Alain Daffos.

- A PROPOS DU SPECTACLE

En adaptant La Supplication pour le théâtre, mon objectif premier est de rendre la parole aux témoins, d’en faire une approche à hauteur d’hommes, la seule capable de rendre compte de la mémoire collective autant qu’individuelle, et de laisser entrevoir l’ampleur insoupçonnée des transformations fondamentales induites par cette catastrophe.

Le parti pris le plus juste est, à mes yeux, de faire entendre la parole des témoins dans sa nudité originelle, interrogative, infinie, comme s’il s’agissait d’une épreuve baignant dans l’irréalité d’un « conte de fées » aux radiations mortelles. (Alain Daffos)

- EXTRAITS DE PRESSE

« La mise en scène joue la carte du sombre : voix nues, atones, rendues plus proches par un jeu de micros, plus métalliques aussi, voix d’hommes mutants par instants. Costumes sans âges, couleurs éteintes, cris retenus dans les gorges, larmes en suspens : tout est livré avec pudeur pour que malgré l’horreur, la réflexion prime. »- HEBDO LOISIRS TOULOUSE 21/05/03

« Alain Daffos nous offre une image rare, de ce que peut le théâtre quand il dépasse le théâtre. Du coup, le public témoigne de son adhésion... par sa retenue. Il hésite à applaudir, tant l’évidence de ce mémorial à ces victimes si proches de nous, nous touche au-delà de toute banale manifestation. » - NOUVELLES 31 - 22/05/03

« Entre théâtre et journalisme, réalisme et science-fiction, ce spectacle aussi intéressant pour le fond que pour la forme, est l’occasion de (re)découvrir le travail de Svetlana Alexievitch. » - LA DEPECHE DU MIDI - 21/05/03

RENSEIGNEMENTS & RESERVATIONS : 05.61.73.00.48

- AUTOUR DU SPECTACLE...

* lecture d’extraits du texte de la pièce à la Médiathèque de Ramonville mardi 29 mars à 18h

* la librairie Ellipses, 251 route de Narbonne à Toulouse, propose une sélection d’ouvrages sur le thème de Tchernobyl

JPEG - 40.7 ko

Publié le 22 mars 2005, mis a jour le 4 juillet 2011

Haut de page Retour haut de page
Partager :