Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Aménagements et projets d’urbanisme

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Tour d’horizon des projets structurants

Tour d'horizon des projets structurants

En 2014 la municipalité a voté un plan pluriannuel d’investissement à hauteur de 4,2 millions d’euros en vue de rénover, réhabiliter ou tout simplement créer de nouvelles infrastructures communales. Chaque année la mairie réalise une série de chantiers financés sur cette enveloppe. Nous vous proposons ce mois-ci un focus sur les chantiers majeurs qui seront lancés, poursuivis ou achevés au cours de l’année 2016.

4,60 M€ d’investissements prévus en 2016
Objectifs  :

  • Améliorer le cadre de vie
  • Embellir la ville
  • Rénover ses équipements
  • Améliorer l’offre de service


La capitainerie Port Sud
Développer l’attrait de Port Sud

Suite à l’obtention de la concession de Port Sud en 2011, la municipalité a engagé un programme de modernisation et d’aménagement du port de plaisance pour le redynamiser et en faire un équipement majeur du territoire. Après une première phase de travaux en 2012-2013 consacrée à la rénovation des réseaux d’eau et d’électricité, à la création d’équipements pour la darse et à l’aménagement des berges (lire Var de mai 2013), c’est au tour de la capitainerie, construite dans le milieu des années 70, de faire peau neuve.
Sa rénovation en 2016 répondait à un double objectif  :

  • adapter l’accueil et l’offre de services aux besoins des bateliers  ;
  • réaliser une mise aux normes pour l’accessibilité et les performances énergétiques.
    Les travaux ont concerné  :
  • le réaménagement du rez-de-chaussée abritant sanitaires, buanderie, boîtes aux lettres  ;
  • le réaménagement du 1er étage abritant l’accueil  ;
  • la mise aux normes incendie et sécurité  ;
  • le renforcement de l’isolation thermique (brise-soleil, allèges pleines, isolation du toit)  ;
  • la mise aux normes en termes d’accessibilité PMR (plate-forme élévatrice avec visiophone)  ;
  • l’installation d’un contrôle d’accès par badge pour le rez-de-chaussée, en dehors des heures d’ouverture de la capitainerie  ;
  • la peinture et l’enduit de façade.


La rénovation de Port Sud s’inscrit dans le projet plus global de développement touristique et économique incluant les berges du canal du Midi, l’espace de Cinquante, la zone du port technique et toutes les activités autour de ce périmètre.
Budget : 470 000 €
Partenaire : Région (Feder)


Le château de Soule
Un équipement structurant sur les coteaux sud

Acquis en 1999 par la municipalité, le château de Soule, composé d’une maison de maître du XVIIIe siècle et de ses dépendances entourées d’un parc a fait l’objet d’une réhabilitation redonnant une forte identité à ce patrimoine communal tout en y implantant des équipements publics.
En complément de l’ouverture en septembre 2015 de la crèche Firmin Marbeau de 27 places, la réhabilitation s’est achèvée en 2016 avec la livraison  :

  • du pôle associatif de 420 m2 dans l’enceinte du château  : composé de bureaux pour les associations, il permet à la fois de disposer d’un équipement participant à l’animation du quartier des Coteaux et d’un lieu d’accueil à des manifestations festives ou culturelles communales  ;
  • de l’école municipale de Musique de 600 m2   : située dans une dépendance réhabilitée de manière contemporaine, elle regroupera, dès la rentrée prochaine, en un lieu unique l’apprentissage de toutes les formes de pratiques musicales (ateliers de l’école de Musique et du centre culturel, pratiques d’ensembles, chorales, etc.)  ;
  • du parc boisé de 3 ha  : destiné à être ouvert au public, il dispose d’un cheminement le traversant dans toute sa longueur, d’une prairie et d’un espace conservé le plus naturel possible pour préserver la biodiversité.


Le château de Soule fait partie intégrante du secteur des coteaux sud qui s’étire sur 32 hectares entre l’av.de Suisse à hauteur du pigeonnier, l’av. de l’Aéropostale et le chemin des villas. Ce secteur comprend 197 logements, un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) ouvert en 2011 et des commerces de proximité. Outre la création de voiries structurantes, des cheminements piétons et cycles ont été aménagés de manière à créer un maillage cohérent en lien avec les autres quartiers.
Budget : 3,2 M€ (part communale)
Partenaires : associations, école de Musique, Conseil départemental de Haute-Garonne et Sicoval


Jardins familiaux
40 parcelles sur les coteaux

Destinés à l’origine à améliorer les conditions de vie des familles modestes en leur mettant à disposition une parcelle pour faire pousser des fruits et des légumes, les jardins familiaux sont aujourd’hui destinés aux citoyens en quête de détente, de contact avec la nature, d’échanges et de rencontres, même si l’intérêt économique reste important.
Pour répondre à la demande, la commune, en lien avec l’association Ferme de Cinquante qui assure la gestion et l’animation des jardins, a réalisé en 2016 l’aménagement de nouveaux jardins sur les coteaux sud. D’une surface de 3 200 m² divisée en 40 parcelles, cet aménagement vient renforcer l’offre déjà existante sur la commune, à savoir, les 69 parcelles d’une surface globale 7 200 m² situées à la ferme de Cinquante.
Contact et renseignements  :
Ferme de Cinquante, tél.  : 05 61 73 88 31

44 %  : c’est l’augmentation de la surface dédiée aux jardins familiaux.
Budget : 104 200 €
Comprenant la voirie, le réseau d’adduction d’eau, les abris de jardin collectif, la clôture et les coffres à outils.


L’écoquartier Maragon Floralies
Renaissance d’un quartier au cœur de la ville

L’opération d’aménagement de l’écoquartier Maragon Floralies, menée avec de nombreux partenaires, a été conçue pour inscrire la reconstruction-démolition dans un programme de renouvellement urbain. Ce nouvel espace de vie s’inscrit dans une démarche de développement durable et de mixité sociale forte, tout en s’intégrant au fonctionnement urbain de la ville.

  • Phase 1  : 2015
    Livraison de 322 logements (dont la première société civile immobilière d’accession progressive à la propriété - SCIAPP - de France), de la chaufferie bois et de la salle de quartier Eric-Thoumelou.
  • Phases 2 et 3  : 2016-2019
    Démolition de l’ancienne copropriété des Floralies, construction de 174 logements en lieu et place de celle-ci et recalibrage de la voirie (rue Victor-Hugo).
  • Phase 4  : 2016-2018
    Construction de 57 logements, en haut de la rue M.-T.-Eyquem et de 20 logements à proximité de la chaufferie bois.
    Ce nouveau quartier dans la ville est une nouvelle polarité avec l’implantation d’équipements publics dont l’échelle dépasse celle du quartier  : une nouvelle gendarmerie, des équipements publics et une zone économique viendront compléter l’aménagement.


La municipalité a engagé une démarche d’accompagnement des habitants dans l’animation de leur quartier de manière à favoriser les échanges entre voisins et la vie de quartier.
Budget : 6,1 M€
Partenaires : groupe des Chalets, Sicoval, Conseil départemental, Garonne développement.


Le cinéma L’Autan
Rénovation de la salle et du hall au cours de l’été 2016

Classé Art et Essai par le Centre national de cinématographie (CNC), le cinéma L’Autan est la salle de toutes les cinématographies. Y sont projetés des films d’actualité grand public, des grands classiques, des courts-métrages, des films Jeune public, des documentaires, etc. Bien plus qu’un cinéma classique, L’Autan propose également des soirées thématiques, des ciné-débats, des ciné-goûters, des rencontres avec des réalisateurs. En mai 2012, L’Autan s’est doté d’un équipement en audiodescription pour le public handicapé visuel et d’un projecteur numérique avec système relief 3D pour offrir aux spectateurs les dernières innovations technologiques.
La rénovationde l’été s’articulaient autour de deux axes  :

  • améliorer le confort des spectateurs  ;
  • mettre aux normes le bâtiment en termes d’accessibilité et de sécurité.
    Les travaux prévus cet été sont basés sur la rénovation  :
  • de la salle de cinéma, comprenant notamment le changement des sièges  ;
  • du hall d’accueil  ;
  • des sanitaires et des locaux techniques du cinéma, en plus de leur mise aux normes.

Travaux réalisés.
Budget : 611 000 €
Partenaires : Groupe des Chalets, Sicoval, Conseil départemental, Garonne développement


Le groupe scolaire Sajus
Rénovation, réaménagement et agrandissement

Construit en 1968 puis agrandi en 1995, le groupe scolaire Sajus abrite l’école élémentaire de 1 600 m² sur 3 niveaux, l’école maternelle dans un bâtiment en rez-de-chaussée de 500 m², ainsi qu’un bâtiment pour la restauration, incluant les salles de restauration des enfants et la cuisine centrale de Ramonville.
La municipalité a programmé la rénovation, le réaménagement et l’agrandissement des locaux existants du groupe scolaire (hors cuisine centrale), intégrant les besoins identifiés et anticipant les évolutions possibles à moyen terme. Il est également prévu d’agrandir la cour de récréation et de construire un préau. Les abords du groupe scolaire seront également réaménagés (dépose minute et places de parking).
Objectifs  :

  • garantir aux enfants et au personnel des conditions de travail satisfaisantes  ;
  • assurer la pérennité des ouvrages et leurs performances énergétiques, ainsi que les conditions optimales d’exploitation des locaux  ;
  • minimiser l’impact environnemental du bâtiment tout au long de son cycle de vie.

Les travaux commencent en juillet 2017 et concernent  :
d’un point de vue technique  :

  • amélioration de l’isolation thermique (isolation toiture, menuiseries, chaudières, etc.)  ;
  • mise aux normes d’accessibilité (ascenseur, élargissement de portes, etc.)  ;
  • mise aux normes sécurité incendie (système d’alarme, porte coupe-feu, etc.)  ;
  • rénovation de l’électricité.
    d’un point de vue du confort  :
  • adaptation des locaux pour une meilleure circulation  ;
  • réaménagement des dortoirs  ;
  • réorganisation et rénovation des sanitaires  ;
  • création de classes, d’espaces de vie, agrandissement de l’espace restauration  ;
  • rénovation des sols, murs, plafonds.


La municipalité a travaillé en collaboration avec les enseignants et les parents d’élèves pour définir les besoins de manière à adapter la rénovation et les aménagements, dans l’enveloppe budgétaire définie.
Budget : 4 M€ (enveloppe prévisionnelle)
Partenaires : équipe pédagogique, parents d’élèves et personnel travaillant dans le groupe scolaire.


La piscine Alex-Jany
Aménagement et mise en conformité

En 2014, des premiers aménagements ont été réalisés à la piscine visant à améliorer le confort des baigneurs  :

  • l’aménagement des pédiluves et l’installation d’un système de mise à l’eau pour les personnes à mobilité réduite  ;
  • la mise en place de menuiseries en aluminium isolantes, comprenant des profilés à rupture de pont thermique, en remplacement des baies vitrées le long du bassin.

De juillet 2017 à avril 2018, des travaux plus importants vont être engagés, qui concernent plus particulièrement  :

  • la mise en conformité concernant le traitement de l’eau, le chauffage, la ventilation, la plomberie, l’électricité et l’accès PMR  ;
  • la réparation de l’étanchéité du bassin  ;
  • la mise en conformité du contrôle d’accès et des locaux du personnel  ;
  • le réaménagement des vestiaires et des sanitaires.


La municipalité engage les premières études en 2016
Budget : 1,70 M€

Publié le 28 avril 2016, mis a jour le 27 juin 2017

Haut de page Retour haut de page
Partager :