Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Urbanisme Environnement

Parcourir > Accueil du site / Urbanisme Environnement / Qualité du cadre de vie

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Traitement biologique des chenilles processionnaires

Traitement biologique des chenilles processionnaires

Responsables des effets dévastateurs sur les pins et les cèdres, les chenilles processionnaires sont aussi à l’origine de graves problèmes d’allergie et de respiration sur l’homme et les animaux.

La lutte par produit chimique étant à proscrire en zone urbaine, les services municipaux font appel chaque année en septembre/octobre à un prestataire spécialisé pour le traitement biologique des arbres du domaine public. Mais cette action ne peut être efficace que si les particuliers font de même.
Les méthodes de lutte prophylactique, biologique et mécanique permettent la régulation de cet insecte et limitent localement ses populations si elles sont effectuées au moment opportun :

  • le piégeage par phéromone (fin juin à mi-septembre) empêche la reproduction des papillons ;
  • l’éco-piège installé à 2 m du sol (de décembre à mai), empêche les chenilles de descendre au sol et les collecte pour les détruire à un stade où elles ne sont plus urticantes ;
  • la lutte biologique (de septembre à novembre), par la pulvérisation d’un bio pesticide, le Bacillus thuringiensis ;
  • les nichoirs à mésange qui sont les principaux prédateurs naturels des chenilles processionnaires ;
  • la lutte mécanique (de novembre à avril) par échenillage consiste à couper les nids et brûler les cocons.

Contact : secteur Entretien du Patrimoine, 20 rue des Frères Lumière, tél. : 05 61 75 21 26

Publié le 4 mars 2013, mis a jour le 5 juillet 2017

Haut de page Retour haut de page
Partager :