Mairie de Ramonville Saint-Agne - Place Charles de Gaulle - BP 82486 - 31524 Ramonville Saint-Agne CEDEX - 05-61-75-21-21 - Mentions légales

Enfance Jeunesse

Parcourir > Accueil du site / Enfance Jeunesse / Action jeunesse 11-17 ans / Pôle municipal jeunesse

imprimer Imprimer  / Taille du texte : diminuer Diminuer   augmenter Augmenter

Un chantier d’écriture pas comme les autres

** Vous consultez actuellement un article archivé **

Un chantier d'écriture pas comme les autres

Durant les vacances de février, un groupe de six jeunes, encadrés par deux éducateurs du secteur Éducation Jeunesse de la mairie, Béatrice et Cédric, ont participé à un chantier d’écriture, sur le thème de la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité ».

UN TRAVAIL COLLECTIF BASÉ SUR L’ÉCOUTE ET L’ÉCHANGE

Mady, Fouzi, Lucas, Cyann, Charlotte et Léa, six jeunes Ramonvillois, se sont livrés pendant une semaine à un exercice citoyen original autour de la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité ». La réfl exion autour de cette thématique a débuté à partir de mots et de phrases, écrits en 2012 par les habitants de Ramonville lors des repas de quartier et du festival de Rue.

Les six participants ont pu se familiariser avec des jeux d’écriture, chercher dans Ramonville des éléments urbains rappelant des formes de lettres pour les photographier, ou encore former ces lettres avec leurs propres corps. Dans le groupe, les débats ont été animés et ont permis d’exprimer ce qui était important pour les jeunes, dans la vie de tous les jours, pour pouvoir vivre ensemble : la tolérance, la famille, l’entraide, etc. N’étant pas toujours d’accord, ils ont dû apprendre à s’écouter, à ne pas se juger, à communiquer.

« LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ, EN METTANT TOUS UN PEU DE SOI, MAINTENANT C’EST POSSIBLE »

Les jeunes ont réfl échi à différentes manières de représenter ces mots, ces phrases. Ils ont créé un texte à leur image, en utilisant les récoltes auprès des Ramonvillois, à partir de la devise républicaine  : « … Liberté, Égalité, Fraternité, en mettant tous un peu de soi, maintenant, c’est possible… ».

Après avoir sélectionné les mots les plus représentatifs, le groupe les a peints sur des galets. Un grand panneau a également été réalisé, patchwork de photographies urbaines et humaines.

Mady, Fouzi, Lucas, Cyann, Charlotte et Léa se sont impliqués, questionnés et entraidés : en quelques jours, ils ont fait vivre notre devise républicaine. Un bel acte de citoyenneté ! Leurs réalisations seront présentées lors du Carna’bal

Publié le 2 avril 2013, mis a jour le 22 septembre 2015

Haut de page Retour haut de page
Partager :